Bienvenue sur CherbourgEscale DSC_06565 Retour de Disney en 2018 DSC_0020005 Deux Princess à Cherbourg l'année prochaine DSC_10725

Bilan 2010

Bilan activité croisière

  •  stableInstallations

DSC 01782

Les navires de croisière s'amarrent en général au quai de France où sont positionnées les deux passerelles transatlantiques pour le débarquement et l'embarquement des passagers vers le terminal croisière.

juin-2010 0290

Le terminal coisière se situe dans l'ancienne gare maritime et dispose de tous les aménagements nécessaires (comme les détecteurs de métaux, les postes de police ou encore des ascenseurs) pour faire de Cherbourg un port de départ. Cet outil unique en Europe contribue au dévellopement de la croisière à Cherbourg.

juin-2010 0058

  • stable2010, entre tradition et transition

juin-2010 0332-copie-1juin-2010 0332

En 2010, 21 paquebots sont venus s'amarrerau quai de France, totalisant ainsi 63129 passagers. En 2009, 24 paquebots étaient venus avec 86 194 passagers et 27 paquebots en 2008 avec 62701 passagers. On l'aura donc remarqué, ce n'est pas en 2010 que Cherbourg a vu le plus de paquebots mais 2010 aura était une année très importante avec de nombreuses escales exeptionnelles. Début mars, le MSC Magnifica choisit Cherbourg comme premier port d'escale, puis le Queen Victoria vient y débarquer des passagers. Les dimanches 23 mai et 5 septembre, la ville est en fête pour la venue des paquebots.Le 31 juillet, le Disney Magic vient pour la première fois à CHerbourg pour une escale "test" qui semble concluante... Le 5 septembre, deux paquebots sont à Cherbourg : le Constellation et le Kristina Katarina, pour la première fois. Le 9 novembre, le Queen Mary 2 débarque et embarque des passagers à Cherbourg pour une transatlantique. En 2010, les paquebots Saga Pearl 2, Grand Mistral, Thomson Dream et Celebrity Eclipse font également leur première escale dans le port de Cherburg. Enfin, le 30 novembre, le Queen Elizabeth fait sa première escale en France à Cherbourg pour clôturer en beauté l'année 2010.

cherbourgescale2 0577

  • haut2011, Cherbourg port de départ 
  • 

cherbourgescale2 01202

Si 2010 n'a pas était une année exeptionnelle en terme de chiffres, 2011 devrait être une année record dans tous les domaines de la croisière.

juin-2010 0028DSC 0181En effet, la compagnie MSC a décidé de faire de Cherbourg un (des trois) port d'embarquement de la France en positionnant de juillet à septembre le MSC Opera. Ce paquebot  embarquera et débarquera à chacune de ses 9 escales en 2011 environ 150 passagers.

Les embarquements à Cherbourg pourront également se faire sur le Queen Mary 2 pour 2 transatlantiques.

Holland America fera sont retour à Cherbourg avec 5 escales de 4 paquebots différents (Eurodam, Prinsendam, Rotterdam, Ryndam).

RCCL fera 7 escales avec de grosses unités (Eclipse 2 escales, Constellation 2 escales, Jewel of the Seas 2 escales et Vision of the Seas 1 escale).

De plus petits paquebots feront également escale à Cherbourg montrant l'attachement de certaines compagnies au port du Cotentin. Ainsi, le Kristina Katarina fera 2 escales comme le Wind Spirit, le NG Exlorer, le Saga Ruby, le Grand Mistral et l'Hebridean Princess feront chacun une escale à Cherbourg.

DSC 02392juin-2010 0061

Bilan activité ferries

 

  • stableInstallations

Le port de Cherbourg possède 5 passerelles. La passerelle 1 est aujourd'hui hors service puisqu'elle ne pouvait accueillir que de petits ferries (120 mètres maximum). La passerelle 5 était utilisée pour le déchargement des voitures Toyata et la passerelle n'a pas étée utilisée depuis. Cette passerelle ne peut être utilisée par les ferries : elle se situe à l'extérieur de la zone transmanche.DSC 06082Poste ferry 2 (photo ci-dessus) : Allongé en 2008, ce poste est équipé d'une passerelle double fixe. En 2010, le fréteur Cotentin et le catamaran Normandie Vitesse ont utilisé cette passerelle. En 2011, le Barfleur sera positionné également à cette passerelle.

cherbourgescale2 0927

Poste ferry 3 (photo ci-dessus) : Cette passerelle est aujourd'hui hors service suite à un accident survenu le 30 novembre 2010. Cette passerelle était très utilisée par les grands ferries et permettait un accés direct à la seconde gare maritime transmanche.

cherbourgescale2 01881Poste ferry 4 (photo ci-dessus) : Equipé d'une passerelle double fixe de très forte capacité, ce poste a été allongé fin 2010 pour permettre à des navire de 220 mètres de venir s'amarré à Cherbourg. Ce poste devrait être le plus utilisé en 2011 (Oscar Wilde, Norman Voyager, Commodore Clipper en saison, Normandie Express, Cap Finistère et Bratagne en début d'année et occasionnellement par le Barfleur).

 

  • Transmanche

     

    • basPassagers

        juin-2010 0413

L'année 2010 a de nouveau était très mauvaise pour le transmanche, à Cherbourg plus qu'ailleur. A Cherbourg, on enregistre une baisse de 25% sur le nombre de passagers (393 000 en 2010 contre 528 608 en 2009). De même, le nombre de voitures a chuté de 27% en (110 000 en 2010 et 156 000 en 2009).

    • basFret

      CotentinB3

Côté marchandises, les résultats sont encore pire : le tonnage de marchandises chute de 35% (910 000 t. en 2010 et 1 350 216 t. en 2009) et le nombre de pièces fret a baissé de 38% (30 000 en 2010 et 49 643 en 2009). Le départ du Barfleur  est largement la cause de cette chute puisque ce qui fait qu'une ligne fret foncionne, c'est sa régularité : en 2009 environ 15 départs habdomadaires vers Poole et seulement 6 vers Poole en 2010 et 3 sur le Cap Finistère vers Portsmouth à des horaires où personne ne souhaite embarquer : 23h45 !?!? Faire confiance à Brittany ferries est une chose, le retour d'un trafic transmanche sur Cherbourg en 2010 était ... le contraire.

En 2011, BAI réarmera le Barfleur (heureusement) sur la ligne Cherbourg - Poole avec des horaires plus attractifs et surtout des départs beaucoups moins coûteux. Espérons un retour rapide du transmanche sur Cherbourg.

  •  
    • basConventionnel
  •  

juin-2010 0920

En mars 2010, un nouveau ferry, très grand, luxueux et rapide arrive à Cherbourg : le Cap Finistère. Tout le monde croît alors à un retour du trfic sur Cherbourg. C'est exactement le contraire qui s'est produit : le trafic transmanche chute comme jamais. Plusieurs raisons à cela. Tout d'abord, il n'y a plus de ferry sur Poole (sauf en saison et la ligne fret). Ensuite, le Cap Finistère ne fait que 3 rotations par semaines. Ce ferry ne possède que des cabines (aucun siège sur une ligne aussi courte !). Pour des économies de carburant, BAI allonge de 4 heures le trajet entre Cherbourg et Portsmouth : il faut alors 8 heures pour aller en Angleterre au départ de Cherbourg (seulement 5 heures au départ de Caen qui est pourtant beaucoup plus éloigné géographiquement que Cherbourg !!!). Le cumul de toutes ces circonstance fait que le trafic transmanche (pourtant bien présent) s'est déplacé vers d'autres ports...

Seul point positif sur le Transmanche : la compagnie Condor ferries qui exécute un départ hébdomadaire en saison entre Cherbourg et Portsmouth a connu un très bon remplissage et le ferry Commodore Clipper sera de nouveau sur cette ligne dès juin 2011.

Enfin, le Barfleur sera réarmé en 2011 pour huit mois mais il ne sera que partiel puisque le remplissage maximal du navire ne sera que de 450 passagers (sur 1200 possibles).

DSC 0518DSC 0549 

    • hautNavires rapides

juin-2010 0707cherbourgescale2 0788

Les navires rapides ont connu un joli succés en 2010. C'est d'ailleur de ces ferries que provient l'esssentiel du trafic transmanche à Cherourg. En début d'année, le Normandie Express (photo ci-dessus à gauche) a connu une panne qui l'a contraint à un arrêt de plus de 1 mois. Le Condor Vitesse sera de nouveau affrété par BAI en 2011 sur la ligne Cherbourg - Poole pour une période plus longue que les précédentes (2 mois supplémentaires soit 120 traversées en plus).

  •  

  • Liaisons avec l'Irlande

     

    • hautPassagers

     

      

DSC 0180

Les liaisons entre Cherbourg et l'Irlande sont pour la cinquième année consécutive en croissance. Bien que la ligne d'Irish ferries a été fermée plusieurs mois début 2010 suite à un incendie sur l'Oscar Wilde, la croissance se fait toujours à deux chiffres. Côté passagers, leur nombre a augmenté de 28% (146 010 en 2009 et 185 000 en 2010) et les voitures ont elles aussi considérablement augmenté : +28.5% (44 923 en 2009 et 58 000 en 2010).

La croissance est donc très importante et on voit bien que les 2 compagnies (Irish ferries et Celtic link ferries), qui travaillent en parfaite harmonie, font tout (tarifs très attractifs, publicité...) pour attiré de nouveaux clients.

Cette année, le trafic sur l'Irlande n'a pas compensé la baisse du transmanche mais si cette croissance continue en 2011 (ce qui devrait se confirmer avec plus de rotations), le total des activités irlandes et transmanche devraient permettre que 2011 soit stable voir en légère croissance.

  •  

    • hautFret
  •  

 

juin-2010 0897 Le fret sur l'Irlande a connu a un aussi beau succés que les passagers. Les 2 opérateurs ont parfaitement su attiré de nouveaux clents entre a France et l'Irlande. Le tonnage des marchandises entre Cherbourg et Rosselare a augmenté de 28%  (693 440 en 2009 et 883 000 t. en 2010) et le nombre de Poids lourds a augmenté de 23% (21 627 en 2009 et 27 000 en 2010). En 2010, Celtic Link s'est séparé du Diplomat pour le Norman Voyager. Celui-ci s'est d'ailleur fait ravitaillé plusieurs fois à Cherbourg en 2010. La compagnie a également décroché de nouveaux contrats de voitures neuves pour l'Irlande. Des rouliers feront donc escale en 2011 comme en 2010.  

juin-2010 0445

  

Bilan terminal vrac

 

  • hautInstallations

cherbourgescale2 00901juin-2010 0776juin-2010 0683juin-2010 0618En 2010, l'essentiel des transformations apportés sur le port ont étés destinés au terminal vrac. En juillet 2010, 2 barges neuves construites en Chine ont étés remorqués jusqu'au quai de Normandie. Ces barges commandées par le port de Cherbourg, sont destinées au transbordement du vrac lors d'allégements au large de Cherbourg.

Pour les allégements de navires qui ne peuvent pas décharger bord à quai (navires de type Capesize), deux coffres ont étés placés au large afin de maintenir les vraquiers pendant les opérations de déchargement.

Une nouvelle grue a été achetée en Allemagne pour les déchargements des barges ainsi que 4 chargeuses pour former les tas sur le terre-plein des Flamands.

Le terre- plein des Flamands a été specialement aménagé pour recevoir tous types de vrac avec notament un système de recyclage des eaux de ruissellement.

Un camion citerne a été acheté pour l'arrosage des tas formés afin de limité la poussière.

Enfin, la grue flottante est arrivée en décembre 2010 pour le transbordement du vrac au large. La grue restera au quai des Mieilles le temps qu'aucun navire pour l'allégement ne s'annoncera.

cherbourgescale2 0953

  • stableMarchandises

cherbourgescale2 0267cherbourgescale2 0295cherbourgescale2 01772Le terminal vrac devait dans un premier temps être consacré au charbon. En effet, lors de la création du dossier de terminal vrac, le charbon était une matière très commercialisée et les échanges de ce minerais se multipliaient. Cepandant, une fois le terminal terrestre terminé, la situation a beaucoup évolué. Un premier déchargement de 21000 tonnes les 14 et 15 octobre 2010 a permis de montrer la fonctionnalité et l'efficacité du terminal cherbourgeois. 6500 tonnes de charbon sont déjà reparties vers Rouen, les 14500 tonnes restantes devant repartir début 2010. Même si aucun contrat n'est signé pour le charbon en 2010, 70000 tonnes de sel en provenance d'australie est attendue début 2011. Un trafic de ballast (graviers destinés aux voies ferroviaires) est entammé en 2010 et se poursuit en 2011. En décembre 2010, 13000 tonnes de ballast auront étés chargés sur le Solvi A (photo ci-dessous) lors de 3 escales. D'autres contrats sont à l'étude pour des trafics d'enrochements.cherbourgescale2 0879 

 

Bilan autres activités

 

  • stableServices Portuaires

juin-2010 0014juin-2010 0200L'Abeille Liberté a remorqué plusieurs cargos en 2010. Le plus gros a été le Beluga Eternity (photo ci-dessus à droite).

Côté remorquage portuaire, Chambon est toujours présente à Cherbourg sous le nom de sa filiale Cie Cherbourgeoise de remorquage. En plus du Sirocco (48 tonnes) basé à Cherbourg, le Noroît (65 tonnes) est désormais positionné à Cherbourg dans l'attente du terminal charbonnier. Il s'agit du plus puissant navire de la flotte.

DSC 08712DSC 0569

  • hautColis lourds (navires, EPR ...)

juin-2010 0267De nombreux colis ont été déchargés à Cherbourg cette année. Ce trafic au augmenté de 10.5% passant de 3925 tonnes en 2009 à 4335 tonnes en 2010. Il faut toutefois que la progression s'est faite essentiellemnt sur l'export puisque l'import est légèrement en recul.

juin-2010 0684Tout d'abord, de nombreux colis ont été déchargés à Cherbourg pour l'EPR comme lors de l'escale du Palessa (la photo ci-dessus) ou l'escale de la barge Terra Marique (photo à gauche) spécialisée dans ce type de transports.juin-2010 06122

 

Ensuite, de nombreux navires ont transité par Cherbourg en 2010 provenant de différents secteurs. Des navires comme celui transporté sur le Nordana Freja (photo ci-dessous) ont simplement transité par Cherbourg.

 juin-2010 0585

Les chantiers CMN de Cherbourg ont eporté différents navires patrouilleurs pour différentes marines. Fin août par exemple, le Wilma (cargo avec passerelle à l'avant sur la photo ci-dessous) est venu charger 3 patrouilleurs.

juin-2010 0916L'arsenal des sous-marins cherbourgeois a également exporté cette année deux tronçons sur des cargos de la célèbre compagnie Jumbo Shipping (voir le Jumbo Jubilee ci-dessous).

juin-2010 0662Les chantiers ALLAIS présents désormais uniquement à Cherbourg exortent de plus en plus de surfers, des vedettes rapides destinés au transport d'équipages. Fin 2010 par exemple, le Beluga Energy est venu chargé 3 surfers construits sur le site cherbourgeois.

cherbourgescale2 02382

  • stableEoliennes   

juin-2010 06152juin-2010 0940Le transport d'éolienne s'est maintenu en 2010. Avec une dizaine d'escales, les 9000 tonnes ont étés atteintes pour la seconde année consécutive. Ce type de chargement a totalement sa place dans un port comme Cherbourg qui dispose d'un grand terre-plein pour entreposé les parties d'éoliennes ensuite redirigés par camion dans le nord ouest de la France.juin-2010 0792

  • hautConteneurs

1DSC 0121DSC 02622-copie-1Une nouvelle ligne de conteneurs a débuté à Cherbourg en mars 2010. La compagnie Huelin Renouf envoie ainsi tous les jeudis un de ses 2 navires à Cherbourg dans le cadre de la ligne Guernesey - Jersey - Alderney - Cherbourg - Southampton. En 2010, 2196 tonnes ont transité par conteneurs à Cherbourg.

Fin 2010, un grand porte conteneur (le SCI Chennai en photo ci-dessous) fait escale à Cherbourg pour des opérations de manutention suite à une grève au Havre : l'occasion de montrer que Cherbourg a la capacité de recevoir de gros navires. Lors de cette escale, 250 conteneurs ont étés déchargés.

cherbourgescale2 09732

  • hautNucléaire

juin-2010 0013 En 2010, 5518 tonnes de matières nucléaires ont transité par Cherbourg contre 4946 en 2009. La hausse est plus importante sur l'export (+53%) que l'import (+00%) à Cherbourg. L'essentiel des échanges de matières nucléaires s'est fait par la compagnie PNTL. Celle-ci possède 3 cargos et vient de prendre livraison d'un quatrième navire : le Pacific Grebe.juin-2010 09212 

  • hautFerraille

La société FMC recyclage est présente à Cherbourg depuis 2007 et en 2010 4 navires sont venus charger de la ferraille (contre 2 en 2009), représentant ainsi 10000 tonnes (5300 en 2009).

juin-2010 0914

  • hautExplosifs

En 2010, 15 cargos sont venus décharger des explosifs à Cherbourg. Ce trafic est assez faible (1500 tonnes en 2010 et 1800 tonnes en 2009) mais montre que le port est parfaitement adapté à tous types de transports.

juin-2010 0930