Bienvenue sur CherbourgEscale DSC_06565 Retour de Disney en 2018 DSC_0020005 Deux Princess à Cherbourg l'année prochaine DSC_10725

Bilan portuaire du premier semestre 2011

Publié par cherbourgescale sur 10 Août 2011, 00:01am

Catégories : #Port de Cherbourg

Voici un bilan du premier semestre 2011 sur le port de Cherbourg. La plupart des chiffres sont en progression mais l'avenir de certaines activités (transmanche, vrac) n'est pas encourageant.

hCROISIERE

11 0799211 03002Avec 10 paquebots accueilli à la fin du mois de juin et 30892 passagers débarqués et embarqués, on relève une progression de 33% par rapport aux six premiers mois de 2010. Les navires accueillis jusqu'à présent sont de grosses unités (à l'image de l'Eurodam sur la photo de gauche). 

Un bilan plutôt encourageant même si les deux dernières escales de l'année 2011 (Queen Mary 2 et Saga Ruby) ont étés annulées.

Pour l'heure, le planning 2012 compte une vingtaine d'escale comportant cependant de plus petites unités mais avec le retour de compagnie comme Fred Olsen Cruises ou bien Peter Deilmann avec le célèbre Deutschland.

Les compagnies Pullmantur et Oceania Cruises feront leurs apparition à Cherbourg.

MSC ne prévoit en revanche pas de renouveler à Cherbourg ses embarquement au profit de Guernesey. Le grand absent de l'année 2012 sera le Queen Mary 2 puisqu'aucun navire de la Cunard ne devrait toucher Cherbourg.11 03922

hFERRIES 

DSC 06082DSC 0518Depuis fin février, le Barfleur a repris ses rotations entre Cherbourg et Poole suite à une demande populaire autant du côté français qu'anglais. Ce ferry a cependant été axé sur le fret avec une limitation à 450 passagers. Ce réarmement s'est traduit immédiatement par une remontée importante du nombre de passagers transportés à Cherbourg (+19.5% à 266465 passagers sur les 6 premiers mois). Côté fret, la hausse est bien moins élevée. On doit notament ces mauvais chiffres à un nombre de traversées insuffisant pour répondre à une telle demande. Le Cotentin (photo ci-dessus) qui devait initialement effectuer seulement 2 rotations avec Poole n'en effectue qu'une très régulièrement. Les navires à grande vitesse (Normandie Express sur Portsmouth et Normandie Vitesse - Service Condor - sur Poole) gardent toujours de bons taux de remplissage malgré des tarifs très élevés pratiqués par Brttany Ferries.11-02442.jpg11-11082.jpg11-09892.jpgCôté liaisons avec l'Irlande, le trafic se maintien avec les deux compagnies présente sur la ligne Cherbourg/Rosslare. L'Oscar Wilde et le Norman Voyager permettent d'offrir quasiment une traversée quotidienne et de plus en plus de transporteurs choisissent Cherbourg plutôt que de transiter par l'Angleterre. Au niveau des passagers, les deux navires irlandais sont presque entièrement pleins à chaque départ. Celtic Link Ferries remplacera le Norman Voyager en octobre par le Celtic Horizon, un navire similaire comportant un pont passagers supplémentaire, alors que LD Lines reprendra le Norman Voyager après la fin de sa période d'affrétement de deux ans.11-10992.jpg

sVRACnavios311 00411Même si les résultats du premier semestre 2011 indiquent une hausse de presque 100%, rien ne permet d'affirmer que le terminal vrac se développe. En effet, une seule escale de panamax (le Navios Libra 2 ci-dessus) a permis de déchargement de 6013 tonnes de charbon. La grue flottante ainsi que les barges hauturières pourraient quitter Cherbourg dans les prochaines semaines sans jamais n'avoir été utilisées.

En 2011, le port a également reçu le vraquier Solvi A à plusieurs reprises, permettant ainsi le chargement de 14658 tonnes de gravier. 

cherbourgescale2 0149Aujourd'hui, outre quelques escales d'allègement de charbon possibles dans les prochains mois, c'est vers la ferraille et les produits de recyclage que les regards se tournent. Une navette fluvio-maritime pourrait être installée entre Cherbourg et Genevillier dans les prochaines semaines pour livrer du charbon dans un sens et acheminer de la ferraille sur le chemin retour même si l'on ne certifie rien du côté des agents maritimes. Ce trafic porterait sur 200000 tonnes de produits transportés par an.Marne

hEOLIENNES

juin-2010 0176Avec deux escales de cargos en 2011, comme l'année passée, Cherbourg enregistre une hausse de 170 % à 1517 tonnes sur les six premiers mois.

En plus des éoliennes terrestre, le port de Cherbourg se montre interressé par les éoliennes offshore françaises et anglaises qui devront être installées dans les dix prochaines années. PNA est donc prêt à investir plusieurs dizaines de milions d'euros pour allonger le quai des Flamands de 220 mètres, ce qui permettrait à Cherbourg de se placer au même rang que ses principaux concurrants : Le Havre ou encore Dunkerque.

hCONTENEURS

11 0068211 00432En poursuivant son service entre Southampton, Cherbourg et les îles Anglo-Normandes, Huelin Renouf a continué sa très belle progression (+247 % à 2358 tonnes à la fin juin). Une nouvelle escale pourrait donc être installée à Cherbourg d'ici la fin de l'année.

 

 

 

 

bNUCLEAIRE juin-2010 09212

Après une très bonne année 2010 et l'accident nucléaire au Japon, les transports de matières nucléaires se font plus rares mais devraient cependant reprendre progressivement leur rythme. A la fin juin, quatre navires transporteurs de matières nucléaires ont touché Cherbourg, totalisant ainsi 770 tonnes (l'essentiel à l'export) en recul de 400%.

 

sEXPLOSIFS

Avec 4 escales au premier semestre, l'activité se maintien avec 372 tonnes débarquées et embarquées. 

cherbourgescale2 02892

hCOLIS LOURDS 

bbc oregonBBC Congo 1L'essentiel des colis lourds embarqués à Cherbourg est en lien avec les entreprises locales. Tout d'abord, le chantier de l'EPR fait transiter de nombreuses pièces construites par Alstom, ensuite les chantiers navals ALLAIS produisent des surfers destinés à l'export. Enfin, plusieurs intercepteurs ont été livrées par les CMN.Safmarine91

 

Commenter cet article