Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur CherbourgEscale DSC_06565 Retour de Disney en 2018 DSC_0020005 Deux Princess à Cherbourg l'année prochaine DSC_10725

La gare maritime privée de ses passerelles transatlantiques

Publié par Cherbourg Escale sur 20 Avril 2015, 11:00am

Catégories : #Port de Cherbourg

Les deux dernières passerelles transatlantiques, devant la gare maritime

Les deux dernières passerelles transatlantiques, devant la gare maritime

Alors que plus de 30 000 croisiéristes sont attendus cette année à Cherbourg et déjà plus pour 2016, comment accueillir ces passagers qui souhaitent débarquer à Cherbourg. La question se pose depuis juillet dernier, date à laquelle la dernière des passerelles transatlantique n'a plus été en condition d'accueillir des passagers. A la construction de la gare transatlantique, en 1933, il y en avait neuf mais quatre n'ont pas survécu à la guerre. Et trois autres ont été démolies en 1982. Depuis les deux dernière passerelles avaient repris du service et permettaient aux paquebots de faire débarquer ses passagers en toute sécurité et dans un cadre exceptionnel.

Les passerelles ont côtoyé les plus célèbres paquebots, ici le Queen Elizabeth

Les passerelles ont côtoyé les plus célèbres paquebots, ici le Queen Elizabeth

Cet équipement unique au monde était apprécié des compagnies de croisière, que ce soit pour son aspect esthétique et qui permettait d'accéder au terminal croisière via la mythique salle des bagages qui répondait aux attentes des compagnies de luxe (Cunard ou Holland America Lines) mais qui convenait tout autant aux compagnies de croisière de masse avec leurs paquebots géants. En effet, les passerelles avec leurs dimensions inégalées, permettaient un flux de passagers largement supérieur à une coupée mobile.

Les passerelles transatlantiques offraient un espace piéton considérable

Les passerelles transatlantiques offraient un espace piéton considérable

Pour les escales de paquebots, le port utilise désormais des coupées. Ces outils de débarquement et embarquement standards ne permettent plus l'accès au premier étage de la gare et placent Cherbourg au niveau des autres ports. Bien dommage alors que l'entretien correct de ce matériel aurait permis de pouvoir continuer à l'utiliser.

Aujourd'hui, le port attend une nouvelle passerelle, celle-ci devrait remplacer les deux autres et se mettre au niveau des nouvelles normes. Un équipement qui doit respecter beaucoup de règles, notamment au niveau de l'inclinaison de la passerelle, du marnage et des portes de coupées sur les flancs des paquebots, rarement situés au même endroit d'un navire à un autre. La nouvelle passerelle ne devrait cependant pas être en service avant fin 2016. Les nouveaux géants des mers devront donc s'en passer pour les prochaines escales : Ovation of the Seas (4900 pax), Independance of the Seas (4400 pax), Regal Princess (3600 pax), Costa Pacifica (3500 pax), MSC Fantasia (3300 pax)...

L'Adventure of the Seas au quai de France

L'Adventure of the Seas au quai de France

Commenter cet article

Annagravierashley 22/04/2015 16:10

Suivant les normes Européennes bien entendu !! Dommage pour nos vieilles passerelles, que d'histoires elles pourraient nous raconter.